Pagan

Pagan

Pagan

5 jeux à 40€ (toute gamme de prix confondue).
Votre pack week-end comprend actuellement 0 jeux sur 5 :
2 uniquement 60 mn dès 12 ans Difficulté : familial Version de 2023

Un jeu asymétrique pour 2 joueurs

L’essence de ce jeu asymétrique est la lutte de la sorcière contre le chasseur de sorcières. Alors que la sorcière s’efforce d’accomplir un rituel, le chasseur tente de la retrouver et de découvrir sa véritable identité. Les deux joueurs ont accès à des decks variables de 50 cartes chacun et utilisent différentes ressources pour vaincre l’autre camp. De nombreuses tactiques et stratégies sont possibles et nécessaires pour survivre dans ce combat entre les deux puissances. Les graphiques sombres de l’illustratrice Maren Gutt donnent vie à l’histoire fictive de la colonie perdue de Roanoke.
Dans Pagan, un joueur joue la sorcière et l’autre le chasseur

La sorcière tente d’accomplir un rituel de renaturation avant d’être démasquée par le chasseur de sorcières et éliminée. Neuf villageois sont soupçonnés et seul le joueur sorcier sait qui est la vraie sorcière. À chaque tour, les deux joueurs utilisent leurs pions d’action sur les villageois actifs pour tirer des cartes, jouer des cartes et gagner de l’influence. De plus, la sorcière peut préparer de puissantes potions, améliorer son familier et lancer des enchantements et des charmes, tandis que le chasseur de sorcières recrute des alliés, revendique des lieux stratégiques et enquête sans pitié sur les villageois.
Les deux joueurs s’affrontent pour être le premier à atteindre un objectif individuel

En tant que sorcière, votre objectif est de recueillir suffisamment de secrets pour accomplir un rituel si puissant que toute la région tombera sous votre charme et que Mère Nature reprendra l’île. En tant que chasseur, vous devez rassembler tous les alliés et le soutien que vous pouvez rassembler pour traduire la sorcière en justice avant que son rituel fatal ne se réalise.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pagan”